Coup de projecteur: l’article de Stephane Grand dans ESCAPE Outdoor

Coup de projecteur: l’article de Stephane Grand dans ESCAPE Outdoor

Article paru dans le magazine ESCAPE OUTDOOR – Chronique SPORT & SANTE – septembre 2019

Présentation

Stéphane GRAND est Coordonnateur Pédagogique Pôle Sport Santé-Performance – Enseignant Diététique et Nutrition UNIVERS SPORT FORMATION LYON. Depuis de nombreuses années, lui et son équipe de thérapeutes interviennent sur des évènements sportifs dans le cadre de leur association PARAMEDICS SPORT EVENTS.

La ‘révolution’ Life+: réelle avancée médico-sportive ou gadget technologique supplémentaire ? Mise en situation…

En tant que responsable des ‘pôles récupération’ de plusieurs événements sportifs, tels la 6000 D de la Plagne ou le Trail du Galibier, Stéphane Grand et son équipe de thérapeutes ont eu en essai longue durée deux appareils et plus d’une centaine de coureurs sous la main pour tester le dispositif.

Prise en main. Premier bon point, l’appareil est très ergonomique, son usage ultra simplifié avec ses 4 programmes.
Avant l’effort pour une meilleure mise en action / Après l’effort ou entre les séances afin de diminuer la fatigue / Pour une meilleure relaxation musculaire / En cas de coups afin de limiter les traumatismes.

L’action même de  l’utilisateur se résume à l’application sur zone pré déterminée, indiquée sur un document livré dans la boîte. Sa manipulation n’est donc pas réservée qu’aux spécialistes de la santé. La dernière version est désormais livrée avec un adaptateur USB qui permet de l’emporter partout avec soi.

Les réactions – les résultats

Sur l’ensemble des Trails, l’équipe de Stéphane a pu traiter 157 sportifs
rentrant dans l’évaluation et répondant aux critères demandés.
Aucun effet secondaire à noter.
Pas de sensation de brûlure ou de surchauffe, mais un échauffement des tissus cutanés pendant
les micro séances d’application.

“Nous avons traité des sportifs avant les évènements, qui nous
ont rapporté à posteriori de leur effort que les  gènes ou douleurs présentes en amont de la course étaient moins présentes pendant.

Nous n’avons alors pas effectué d’autres actions en parallèle type massage ou drainage, voir pause de taping ou autres.
Certains coureurs ont été pris en charge après leur effort et les résultats ont été un peu plus mitigés. S’agissait-il d’une mauvaise évaluation de la zone douloureuse à traiter ? Ou les douleurs
tendineuses à proximité des zones articulaires sont elles moins faciles à traiter car sans masse musculaire accessible? Il faudrait de nouveau élaborer un test longue durée sur ce thème précis afin d’obtenir plus de données analysables

Le bilan des courses

Nous avons eu quand même 67% de personnes satisfaites sur les douleurs ischio jambiers70% sur les douleurs au jumeaux et soléaire ; 38% sur les torsions de chevilles ayant entrainé une entorse, avec parfois épanchement.

La question qui reste actuellement en suspend est : comment augmenter encore le ratio de personnes satisfaites par le traitement life+ ?

Et surtout comment développer l’incidence positive du Life+ sur les zones périarticulaires fragilisées par la pratique du Trail ? A suivre…

Qu’est-ce que la Photobiomodulation ?

La photobiomodulation, encore appelée LLLT (Low Level Light Therapy), consiste en l’application d’une
lumière monochromatique produite par des LED pour stimuler les processus naturels de la régénération au niveau cellulaire.

La lumière LED émet des rayons lumineux spécifiques en fonction de leur fréquence (couleur bleue, verte, jaune, orange ou rouge), du mode de délivrance (pulsé ou continu) et de la puissance du flux. Ces rayons vont pouvoir pénétrer les différentes couches de la peau jusqu’à notamment atteindre les cellules musculaires. Ou pour les plus scientifiques d’entre vous : les photons émis à la bonne fréquence vont stimuler les cellules musculaires au repos, en agissant au niveau de l’enzyme cytochrome c-oxydase des mitochondries cellulaires et ainsi impacter sur la production l’Adénosine Tri-Phosphate (ATP). Donc plus d’énergie mais aussi une meilleure activation des mécanismes de réparation anti-inflammatoires.

Life+ SportDevice stimule la régénération au niveau cellulaire grâce à sa technologie ACTYCEL basée sur la photobiomodulation: l’émission de lumières calibrées et programmées. 

Sans effet secondaire, non-invasif, rapide, efficace, et Made In France, il n’y a pas de raison de s’en passer…