Chien Golden retriever: la maladie dermatologique héréditaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chien Golden retriever: la maladie dermatologique héréditaire

Le Golden Retriever: le plus gentil des chiens

La race de chien Golden Retriever est née de l’attrait très particulier de la noblesse britannique pour la chasse et son obsession de développer le chien parfait pour accompagner ses parties de chasse. Sir Dudley Marjoribanks a été le premier à réaliser les prémices de la sélection du Golden Retriever, en accouplant un retriever Wavy Coated jaune avec un Tweed Water Spaniel. Plus tard, la sélection fit intervenir d’autres races telles que le Setter irlandais et le chien de Saint-John. The Kennel Club of England a enregistré les premiers représentants de la race en 1903 mais ce n’est qu’un demi-siècle plus tard que débuta réellement leur élevage. Les premiers individus ont été importés en France dans l’entre-deux guerres.

Le Golden Retriever est considéré comme le plus gentil des chiens. Il est vrai qu’il est extrêmement joueur, sociable et ne porte en lui aucune agressivité, pour peu qu’il soit éduqué conformément à ses besoins et non dressé. Jamais de brutalité ni d’impatience dans l’approche de son éducation. Sa douceur en fait le chien de prédilection d’accompagnement des personnes handicapées. Il est un compagnon idéal pour la famille.

Le Golden Retriever est un chien de chasse qui aime les longues promenades dans la nature et nager. La vie à la campagne est faite pour lui. Toutefois, son tempérament et son intelligence lui permettent de s’adapter à l’environnement urbain. Il revient alors à son maître de prendre scrupuleusement en considération ses instincts de chien de chasse et son appétit pour la dépense physique.

Le Golden Retriever Club of America a conduit une vaste enquête de santé auprès des des chiens de cette race. Ses premiers résultats confirment ceux d’une enquête précédente. Environ la moitié des Golden Retrievers meurent du cancer. Les quatre types les plus communs de cancer sont l’hémangiosarcome (25 % des décès), le lymphome (11 % des décès), l’ostéosarcome (4 % des décès) et le mastocytome.

L’ichtyose du Golden Retriever – une maladie dermatologique héréditaire

Très fréquente sur la race de chien Golden retriver, c’est une maladie de peau (ichtyose) héréditaire qui est causée par un trouble de la kératinisation et qui conduit à une accumulation anormale de squames (Fines lamelles comme des écailles, constituées par la membrane externe de la peau, qui se détachent lors de certaines affections comme l’ eczéma) à la surface de la peau. Cette maladie est très fréquente chez le Golden Retriever. On estime que plus de 50% en sont porteurs.

Chez cette race de chien, les premiers symptômes se situe entre 1 et 18 mois. La maladie se traduit alors par la multiplication de pellicules de grande taille, blanchâtres ou noirâtres, visibles sur le dos et le ventre. La peau présente un aspect sale et écailleux, et devient sèche, rugueuse et hyper-pigmentée. Au toucher, la peau donne souvent une sensation de papier de verre. Le chien ne présente en général pas de démangeaisons, sauf si une surinfection est présente (grattage, léchage,…). Aucun signe clinique général n’est présent lors d’ichtyose, qui se traduit uniquement par des symptômes dermatologiques. Sans savoir que c’est une ichtyose, les propriétaires consultent le vétérinaire pour un mauvais état de la peau et du pelage de leur chien

A quoi est due cette maladie dermatologique du Golden Retriever ?

Il s’agit d’une maladie génétique, liée à la mutation d’un gène. Cette mutation a été récemment identifiée, aussi pour que la maladie s’exprime, le chien doit être porteur de deux allèles mutés.

Il existe de nombreux chiens porteurs de la mutation dans la race (qui n’ont qu’un seul allèle muté), qui peuvent donc transmettre l’anomalie à leur descendance. En effet, ces chiens ne présentent pas de signes cliniques et apparaissent donc sains : on les appelle porteurs sains. Il est donc important de pouvoir détecter ces chiens porteurs sains, afin d’éviter d’accoupler deux chiens porteurs sains entre eux car cela peut conduire à la naissance de chiots atteints d’ichtyose. Ceci est permis par l’existence d’un test de dépistage génétique depuis quelques années. Ce test permet également de détecter précocement la maladie, avant que des complications apparaissent, et ainsi de mettre en place des soins adaptés pour éviter ces complications. Il permet également de diagnostiquer des formes cliniques peu graves, qui peuvent passer inaperçues pour le propriétaire.

Comment prévenir l’ichtyose chez le Golden Retriever ?

L’existence depuis 2010 d’un test génétique permet de détecter la maladie précocement. Ce test permet également de détecter tous les chiens porteurs sains de la mutation. Ce test permet ainsi aux éleveurs de réaliser une sélection génétique : la connaissance du statut génétique de leurs chiens permet d’éviter de faire reproduire les chiens atteints par la maladie ; mais également d’éviter de faire reproduire ensemble deux chiens porteurs sains, afin de ne pas faire naître de chiots atteints.

Ce test de dépistage génétique va ainsi permettre de réduire la fréquence de la maladie chez le Golden Retriever.

Les découvertes sur l’ichtyose du Golden Retriever permettent également d’aider la médecine humaine puisque l’ichtyose est une maladie qui est aussi rencontrée chez l’Homme.

Equipez-vous du dispositif NEOLYS+ AnimalCare afin d’accompagner et traiter les problèmes courant du chien en quelques minutes.