Maladies de peau du chien: comment les identifier et les traiter ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Maladies de peau du chien: comment les identifier et les traiter ?

Les affections de peau chez le chien

Les maladies de peau sont très fréquentes chez les chiens. Elles provoquent souvent des désagréments et des modifications de son comportement car elles sont très désagréables en raison des démangeaisons qu’elles entraînent. Les maladies de peau chez les chiens ont diverses origines et se manifestent sous différentes formes : des parasites, des allergies, dermatites
Aussi, les causes de démangeaisons et de lésions cutanées peuvent être nombreuses. Il est donc important de bien savoir identifier les signes et adapter environnement, alimentation, comportement afin de guérir au mieux un chien atteint d’une maladie de peau. La plupart de ces maladies entraînent une inflammation cutanée, avec perte de poils, démangeaisons importantes et donc irritation du derme, voir plaies.

Identifier les différentes maladies de peau du chien

Il est important de faire la différence entre les maladies parasitaires ou héréditaires, et les maladies liées à des allergies, surtout liées à l’environnement du chien.

Voici une liste non-exhaustive des différentes pathologies cutanées pouvant affecter le chien :

Les allergies environnementales : dans le cas d’une allergie, il est souvent difficile d’en déterminer la source tant les possibilités sont nombreuses. Le chien peut être allergique aux produits antiparasitaires, au pollen, aux produits ménagers, voire aux acariens qui se trouvent un peu partout.

Les allergies alimentaires : Il a été démontré que l’alimentation peut constituer une cause d’allergie chez le chien. Par conséquent, entraîner une maladie de peau. Les allergies alimentaires sont associées à la présence de grosses molécules, essentiellement les protéines. Dans ce cas, seul un régime d’éviction conseillé avec l’aide d’un vétérinaire permet de confirmer l’hypothèse d’une allergie ou sensibilité à un aliment donné.

Les maladies parasitaires : les puces font partie des causes les plus fréquentes d’inflammation cutanée chez le chien. Leur présence provoque des rougeurs, aggravées par les démangeaisons qu’elles entraînent. Au fil du temps, on remarque que les puces sont de plus en plus résistantes aux différents traitements anti-parasitaires. Parfois, UNE seule piqûre de puce suffit pour que le chien allergique y réagisse et se gratte. C’est la cause la plus fréquente de soucis cutanés chez le chien.

Les maladies endocriniennes : les hormones du chien ont une grande influence sur l’état de son poil et de sa peau. L’apparition de lésions cutanées et/ou de démangeaisons peuvent donc être d’origine hormonale.

Les dermatoses bactériennes : celles-ci sont dues à un déséquilibre de l’écosystème cutané. Cela se produit lorsque les microbes présents sur la peau du chien parviennent à entrer dans la chair. Ils  prolifèrent alors et peuvent provoquer l’apparition d’une dermatose bactérienne. On parle de pyodermite.

La gale : une présence excessive d’acariens peut entraîner l’apparition de la gale sur la peau du chien. Cette maladie grave provoque une inflammation aiguë, une perte de poils, et des rougeurs de l’épiderme. Selon son stade d’avancement, les séquelles chez le chien peuvent être plus ou moins graves.

Il existe d’autres maladies peuvent entraîner une pathologie cutanée du chien, et que si vous en constatez les signes, il est important de vous rendre chez votre professionnel de santé animale. Lui seul sera en mesure de diagnostiquer avec fiabilité l’origine du problème et de proposer un traitement adapté à votre chien.

Comment reconnaître une maladie de peau chez le chien ?

Chaque maladie a un stade d’évolution et d’avancement, donc les symptômes pourront être variés. On peut toutefois identifier des signes cliniques majeurs que vous pourrez observer :

  • L’apparition de plaques rouges sur la peau du chien,
  • des lésions plus ou moins importantes pouvant être dues à un grattage excessif du chien,
  • des Irritations sous les poils du chien,
  • la formation de croûtes.

Ces symptômes peuvent, dans certains cas, comme pour une allergie alimentaire par exemple, s’accompagner d’autres symptômes tels que :

  • Un abattement général, une grande fatigue,
  • des vomissements,
  • une perte d’appétit,
  • des selles molles.

La meilleure chose à faire si vous pensez que votre chien a une pathologie cutanée est de le conduire rapidement chez un vétérinaire afin que la cause soit identifiée et la maladie traitée dans les plus brefs délais.

Une fois le diagnostic posé, ce dernier vous indiquera la marche à suivre afin de guérir votre chien. Outre les éventuels traitement locaux cutanés tels que les crèmes ou autres pommades, il vous faudra également, dans le cas d’une allergie environnementale ou alimentaire, opérer des changements dans l’environnement et l’alimentation de votre chien.

Que faire en cas de maladie de peau chez votre chien ?

Limitez les allergènes : Le pollen, la fumée de cigarette, les acariens, la poussière, sont autant de facteurs responsables d’allergies chez le chien. Prenez donc vos précautions afin de les éradiquer. Certains couchages sont adaptés pour limiter le développement des acariens par exemple.

Modifiez l’alimentation de votre chien: L’alimentation est aussi souvent une des causes souvent incriminée de démangeaisons, de rougeurs, d’inflammations et autres symptômes cutanés si celle-ci n’est pas adaptée aux besoins de l’animal. 

Il faudra alors s’orienter vers une alimentation de qualité, enrichie en oméga 3 et dont la composition est simple et digeste. Pour limiter tout souci lié à des allergies ou sensibilité alimentaire, mieux vaudra choisir une seule source de protéines animales à laquelle votre chien n’a jamais ou peu été confronté.

Complémenter l’animal en oméga 3 – indispensable pour la qualité et la santé du pelage et de la peau – avec une huile de poisson par exemple, lui apporter du zinc et des vitamines du groupe B grâce à de la levure de bière et des compléments adaptés sont des petits plus que vous pouvez également envisager.

Utilisez la photobiomodulation animale avec Néolys+ AnimalCare

Afin de soulager votre chien et les démangeaisons, des solutions alternatives deviennent d’usage courant. L’objectif est d’adapter des solutions, les moins invasives possibles afin d’éviter les effets secondaires mais avec des bénéfices réels pour votre chien. Parmis ces solutions, l’usage de la photobiomodulation est une solution qui a de nombreux atouts (en fonction des appareils et paramètres): non invasive, sans effets secondaires, rapides, elle contribue à stimuler les réponses biologiques naturelles. Par exemple, en cas de lésions cutanées successives à un grattage, un léchage important, elle va permettre de réduire l’inflammation et la calmer. Les mécanismes biologiques étant parfaitement identifiés, elle va pouvoir intervenir sur les inflammations consécutives aux problèmes de peau. Déjà largement utilisée chez l’humain (dermatologues), elle devient alors une solution de choix pour traiter rapidement et efficacement votre chien et se problèmes de peau. La photobiomodulation pour les animaux consiste en l’application de lumières monochromatiques afin de stimuler de manière naturelle et non-invasive. En cela, un outil comme Néolys+ AnimalCare et son programme Peau & Poils (durée 7’40mn) sera un allié de choix. Le dispositif français NEOLYS+ AnimalCare est le premier outil portable et grand public que tout propriétaire de chien peut avoir chez lui, au quotidien.

Equipez-vous du dispositif NEOLYS+ AnimalCare afin d’accompagner et traiter les problèmes courant du chien en quelques minutes.