Rugby à 7 – L’interview de Coralie Bertrand

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rugby à 7 – L’interview de Coralie Bertrand

Coralie Bertrand – 26 ans – est une joueuse international de Rugby 7 Féminin qui évolue au poste d’ailière et fait partie de la sélection nationale France 7. Ailière du Stade Toulousain, elle a déjà connu le maillot bleu avec le XV de France pour le Tournoi des 6 nations en 2016. C’est une joueuse rapide, qui a une très bonne lecture défensive, ce qui en fait une ailière très complète pour le jeu à 7. Elle a fait le choix de s’équiper de LIFE+ (version RS6) pour accompagner sa récupération. Petit retour sur son usage de cette technologie de photobiomodulation made in France. Coralie Bertrand a bien voulu nous faire part de son expérience entre deux tournois, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Connaissez-vous le Rugby à 7 ?

Le rugby à 7 est LE sport collectif le plus exigeant physiquement. De par son rythme effréné et spectaculaire, le « sevens », sport olympique, exige une préparation spécifique, différente du XV et une récupération adaptée à ces tournois disputaient dans le monde entier. Organisés principalement sur 2 journées, les joueurs et joueuses sont amenés à jouer trois fois par jour et à très haute intensité, à 7 contre 7, sur le même terrain que le rugby à XV. A quelques mois des Jeux Olympiques, les équipes de France tournent actuellement sur le circuit mondial (championnat du monde).
Un match est joué en deux mi-temps de 7 minutes avec une pause de 1 minute au plus pour changer de côté. C’est donc un rugby à haute intensité, très exigeant physiquement et très mobile. Un jeu ou l’explosivité, la vitesse et la technique sont les clés.
Le rugby à sept est originaire d’Écosse et s’est développé dans la seconde moitié du xxe siècle dans les pays anglo-saxons (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie, Royaume-Uni), puis en France2. Le 9 octobre 2009, le rugby à sept devient un sport olympique à partir des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016, où l’équipe masculine des Fidji et l’Australie du côté des dames, ont remporté les premières médailles d’or. 

Comment as-tu connu LIFE+ ?

J’ai connu LIFE+ SportDevice via le compte Instagram de Carole Castellani (@carolecastel), nous avons débuter ensemble le rugby universitaire et je l’ai suivie de ses débuts à maintenant ! Elle a été préparatrice physique au LOU Rugby et est une athlète Crossfit®. Elle a été sélectionnée aux GAMES 2019 pour y représenter la France. J’ai vu qu’elle utilisait ce moyen en récupération par la lumière et j’ai souhaité en savoir plus.

Quelles sont les problématiques rencontrées dans ta discipline ?

En rugby à 7, nous sommes en sur-utilisation de notre corps, toujours à repousser ses limites un peu plus chaque jour pour être le plus performante possible. Donc beaucoup de capacité de répétition musculaire en très peu de temps ! Imaginez qu’en une semaine on peut faire 60 km. Dans un match et entraînement haute intensité, on peut atteindre 130 mètres par minute ! Il faut trouver des astuces pour récupérer bien ET vite !

En quoi LIFE+ t’aide dans ton sport ?

Clairement, c’est la première fois qu’en si peu de temps je peux récupérer aussi vite ! Que ce soit entre les entraînements ou matchs nous avons peu de temps. Il faut donc bien le repartir et être efficace, surtout pour mieux mobiliser notre récupération ! Avec sa rapidité d’utilisation (6mn), LIFE+ est pour moi l’outil idéal !

Comment utilises-tu le boitier LIFE+ RS6 au quotidien ?

Je l’utilise en récupération, lors des compétitions, des entraînements, des jours off… soit tout le temps !
Je le place sur les muscles directement, par exemple au niveau des quadriceps, des ischios-jambiers et mollets. Quand on fait une grosse séance sur le haut du corps, je l’utilise aussi sur le grand dorsal, les trapèzes. C’est rapide, et en la sensation est agréable. Je sens tout de suite un relâchement sur des muscles tétanisés, congestionnés.

Compte tenu de ton expérience, est-ce un outil que tu recommandes pour le 7 ? Oui, clairement ! Je le recommande fortement ! Je l’ai fais tester à des co-équipières et certaines se sont déjà équipé ! (XXXX). Compte tenu de l’efficacité, j’espère qu’elles vont toutes s’équiper avec ce dispositif !

LIFE+ RS6: la récupération optimisée en 6’20mn ! Comment ?

En mobilisant le métabolisme au niveau de la mitochondrie, la photobiomodulation est un puissant adjuvant pour mobiliser les mécanismes biologiques liés à la phase de récupération.

Pour LIFE+ RS6, le protocole est une utilisation, idéalement, dans les 4 heures après l’effort en réalisant une application sur chaque groupe musculaire sollicité pour favoriser la phase récupération: relâchement musculaire, sensation de légèreté, plus de mobilité, moins de lourdeur au niveau des muscles.
Refaite une application 24 à 48H après en cas de entrainement et préparation physique intensif.
En complément, réaliser un auto-massage, une bonne hydratation et une bonne nuit de sommeil !

 

 

Le petit plus… Life+SportDevice permet de stimuler les processus biologiques du corps en douceur tout en apportant un bon moment de détente.

Sans effet secondaire, non-invasif, rapide, efficace, et Made In France, il n’y a pas de raison de s’en passer…

Fermer le menu